ECOLE NATIONALE D’ADMINISTRATION ET DE MAGISTRATURE DU NIGER

l’ ENAM

Présentation Générale

L’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) régie par la loi n°2005-17 du 13 juin 2005, est une école de l’Etat. Elle a le statut d’établissement public à caractère administratif (EPA). A ce titre, elle jouit de l’autonomie financière et de la personnalité juridique et morale. Elle est la première école supérieure de formation professionnelle du Niger. Elle est placée sous la tutelle administrative du Cabinet du Premier Ministre.

Ses ressources financières proviennent de :

- la subvention annuelle de l’Etat ;
- les frais d’inscription des élèves issus du concours « A » et des élèves non nigériens inscrits sur titre ;
- des dons et legs.

Missions de l’ENAM

L’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) poursuit une mission de service public. Elle a pour missions :

- La formation professionnelle initiale et continue ;
- La spécialisation des personnels de l’Etat, des agents des collectivités publiques et du secteur parapublic ;
- La formation des Magistrats ;
- La formation professionnelle initiale et continue des personnels relevant du secteur privé ;
- La recherche en sciences administratives, économiques et en gestion notamment pour améliorer le fonctionnement de l’administration et les méthodes de formation. En fonction des besoins, il peut être crée, sous le contrôle et la responsabilité de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM), des centres spécialisés chargés d’assurer la formation initiale et continue de certaines catégories de personnels et agents précités et de la recherche( c ’est le cas du Centre de Formation en Gestion des Collectivités Territoriales en abrégé CFGCTcrée le 28 avril 2008 ).

Administration

l’ENAM est administrée par les organes suivants :

- le Conseil d’Administration (CA), organe de décision et d’orientation ;
- la Direction Générale, organe d’exécution et de gestion courante.
- Le Directeur Général, nommé par décret pris en conseil de ministres, s’appuie, dans ses tâches de gestion administrative, financière et pédagogique, sur :
- le Secrétariat Général ;
- la Direction des Affaires Administratives et Financières (DAAF) qui comporte un service financier, un service du personnel et un service du matériel ;
- la Direction de la formation (DF) qui comprend un service des programmes, un service des stages et des cycles spéciaux, un service de contrôle des études et une « bibliothèque ». Lui sont également rattachés les sept (07) Départements pédagogiques que sont « Administration Publique », « Economie et Développement », « Finances Publiques », « Gestion », « Institutions et Droit », « Problèmes Humains et Langues », « Secrétariat », il faut ajouter à ceux-ci la coordination de la « Section Magistrature » et celle des sections du niveau III.
- la Direction du Perfectionnement et du Recyclage (DIPERE) ;
- la Direction de la Recherche ;
- et le Centre de Formation en Gestion des Collectivités Territoriales.

Contact


Accueil du site | Contact | Plan du site | visites : 436988

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Présentation   ?

site ENAM réalisé par le CNF de Niamey dans le cadre du projet volontariat Francophone de l'OIF

Creative Commons License